Jogging
courir

Comment s’entrainer pour le running ?

Si vous projetez de participer à un running, sachez qu’il existe plusieurs points à respecter pour votre entrainement. Tout se base sur les activités et les étirements que vous effectuez. Nous avons rassemblé pour vous différents conseils qui vous aideront à réussir votre parcours .

L’entrainement psychologique

Vous ne pouvez pas participer à une course sur un coup de tête. Il vous faut une bonne préparation psychologique. En effet, le corps doit travailler en corrélation avec l’esprit pour réussir le parcours. Il faut ainsi que vous vous mettiez dans la tête que vous allez courir. Certes, votre objectif est la réussite, mais il ne faut pas pour autant être découragé dans le cas où vous échouez.

L’alimentation

Un bon coureur trouve la force dans une alimentation équilibrée. Il lui faut des glucides, des protéines et des lipides. Ces nutriments seront transformés et aideront le coureur à avoir du carburant musculaire. Nous vous conseillons alors de ne prendre que des aliments contenant ces éléments afin d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

Les séances d’entrainement

Les entrainements se font progressivement. Pour un parcours de 10 km, un semi marathon, un marathon ou un trail, quelle que soit la distance que vous allez parcourir, vous devez toujours vous entrainer.

Il vous faut alors effectuer des séances d’entrainement en endurance. C’est la base du running quelle que soit la distance. Vous pouvez vous tester lors des footings et longue sorties.

Vous avez la possibilité de suivre des entrainements spécifiques qi vous visez un objectif. Par exemple, cela peut être la course de 10 km. Vous devez alors vous auto-discipliner afin de définir les efforts à fournir. Si vous êtes nouveau dans le domaine, vous pouvez vous référer aux résultats de vos amis coureurs, qu’ils soient professionnel ou pas.

Le renforcement musculaire fait également partie des entrainements obligatoires avant de participer à une course. Si vous vous y mettez vraiment, vous aurez le privilège d’avoir une foulée économe qui se traduit par une foulée efficace. Pour ce faire, travaillez sur des exercices de préparation physique générale et des exercices de préparation physique  spécifique. Ces deux activités vous procurent des avantages.

Il faut faire travailler toute la ceinture abdominale pour qu’elle soit renforcée. Le gainage, le squat, le demi-squat sont des exemples de renforcement musculaire.

Il est à noter que le temps à consacrer aux entrainements varie d’un coureur à un autre. Par conséquent, si vous devez courir les 10 km, vous n’allez pas suivre les entrainements d’une personne lance un défi sur le semi-marathon. Le volume et les difficultés changent vraiment d’une personne à une autre.

Pour l’ensemble, il vous faut cerner la notion de progressivité. Il est aussi nécessaire d’autoriser le corps à avoir un temps de récupération avant de recommencer.

En somme, courir fait du bien à l’homme mais il ne faut pas brusquer les choses. Il est important de s’entrainer et de préparer le parcours pas à pas. Sans cela, aucune réussite n’est envisageable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *